Jolie Addiction - Le Forum Index du Forum
Jolie Addiction - Le Forum
Forum francophone sur talentueuse actrice Angelina Jolie
 
Jolie Addiction - Le Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: 18 et 20 juin - Jordanie ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jolie Addiction - Le Forum Index du Forum -> Jolie Addiction - Le Forum : LA FEMME -> L'humanitaire -> Scoops, Rumeurs & News
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
angiecloclo
Attaché(e) de presse d'Angie
Attaché(e) de presse d'Angie

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2006
Messages: 8 856
Age: 22 ans
Localisation: Nord

MessagePosté le: 29/06/2013 08:08:47    Sujet du message: 18 et 20 juin - Jordanie Répondre en citant

18 et 20 juin - Jordanie


Angelina Jolie s’est rendue mardi, 18 juin, en Jordanie près de la frontière avec la Syrie au début d’une visite pour célébrer la Journée mondiale du réfugié. Au point de passage frontière de Jaber, elle a rencontré des réfugiés qui venaient d’arriver de Syrie et a écouté le récit de leur fuite en exil. Pour en découvrir plus sur cette journée, rendez-vous dans la partie humanitaire.

Le conflit en Syrie a forcé davantage de civils à fuir l’année dernière que tout autre conflit à travers le monde. Ces six derniers mois, le nombre de personnes déracinées a plus que doublé pour atteindre 1,6 million, dont 540 000 se trouvent en Jordanie. A la fin de l’année, la moitié de la population syrienne sera déplacée ou aura un besoin urgent d’aide. Angelina Jolie a exhorté la communauté internationale à faire davantage pour aider les survivants du conflit et les pays qui les accueillent.

"La pire crise humanitaire du 21ème siècle se développe actuellement au Moyen-Orient" a déclaré Angelina Jolie. "La réponse internationale à cette crise est clairement insuffisante par rapport à l’ampleur de cette tragédie humaine. Une aide humanitaire considérable reste nécessaire et, par dessus tout, une solution politique à ce conflit doit être trouvée".


Angelina Jolie a poursuivi sa visite en Jordanie en se rendant jeudi, 20 juin, au camp de réfugiés de Za’atari. Il s’agit du deuxième camp le plus peuplé du monde. Il accueille actuellement 185 000 réfugiés syriens. A l’occasion de la Journée mondiale du réfugié, elle a participé à une conférence de presse en compagnie du Haut commissaire du HCR, Antonio Guterres.

source : Jolie Addiction



Récit de la journée :

Angelina Jolie s'est rendue le 18 juin en Jordanie pour la Journée mondiale du réfugié, qui est célébrée chaque année le 20 juin. Au point de passage frontière de Jaber, elle a rencontré et écouté les témoignages de femmes, d'hommes et d'enfants qui venaient tout juste de fuir la Syrie quelques heures auparavant. Ces personnes hantées par des souvenirs douloureux ont fui Homs, Dara'a et al-Qusayr, trois villes dévastées par le conflit syrien. Elles lui ont raconté les bombardements, les traumatismes et la perte d'êtres chers. Angelina Jolie a encouragé les réfugiés à lui raconter les épreuves endurées, et à travers elle, au monde. "Nous ne pouvons à peine imaginer votre douleur", a-t-elle indiqué à des familles qui ont perdu des proches. "L'objectif de ma visite est de montrer un soutien aux réfugiés en Syrie, pour appeler le monde à trouver des solutions à leur situation critique ainsi qu'à mieux comprendre les besoins en Jordanie et dans d'autres pays de la région les plus directement affectés par ce conflit dévastateur".

A la frontière syrienne, Angelina Jolie a entendu des témoignages de courage exemplaire et d'une infinie tristesse. Mohammed Al-Kassem, son épouse Walida et leur petite fille Faten venaient d'arriver après avoir fui al-Qusayr. Cette ville a été le théâtre d'affrontements intenses qui l'ont réduite à un amas de décombres et qui ont engendré une nouvelle vague de réfugiés dans les pays voisins. "Durant les combats et les bombardements, la plupart de mes amis sont morts", a-t-il indiqué. "Il n'y a plus rien, tout est détruit, plus de bâtiments, plus de médicaments. 95 hommes sont morts car leurs blessures se sont infectées et il n'y avait rien pour les soigner. J'ai été le seul membre de ma famille à fuir. Les personnes qui restent sur place ne peuvent s'attendre qu'à la mort".

Après avoir rencontré les réfugiés, Angelina Jolie a été informée de la situation par le chef de l'état-major général Hussein Al-Zyoud, le commandant des Forces jordaniennes pour la sécurité frontalière, et des membres de son personnel. Lors de leur entretien, des bombardements pouvaient s'entendre juste de l'autre côté de la frontière.

Le conflit en Syrie a forcé davantage de civils à fuir l'année dernière que tout autre conflit à travers le monde. Ces six derniers mois, le nombre de personnes déracinées a plus que doublé pour atteindre 1,6 million, dont 540 000 se trouvent en Jordanie. "La pire crise humanitaire du 21e siècle se développe actuellement au Moyen-Orient", a indiqué Angelina Jolie. Elle a exhorté le monde à faire davantage pour aider le peuple syrien. "La réponse internationale à cette crise est clairement insuffisante par rapport à l'ampleur de cette tragédie humaine. Une aide humanitaire considérable reste nécessaire et, par-dessus tout, une solution politique à ce conflit doit être trouvée".

Angelina Jolie a poursuivi sa visite en Jordanie en se rendant jeudi, 20 juin, au camp de réfugiés de Za'atari. Il s'agit du deuxième camp le plus peuplé du monde. Il accueille actuellement 185 000 réfugiés syriens.

A l'occasion de la Journée mondiale du réfugié, elle a participé à une conférence de presse en compagnie notamment du Haut commissaire du HCR, Antonio Guterres. Voici sa déclaration :

"Depuis la Jordanie où je me trouve, et dans l'ensemble de la région, la crise syrienne est la crise humanitaire la plus aigüe à travers le monde aujourd'hui. 1,6 million de personnes ont déjà fui la Syrie avec seulement les vêtements portés ce jour-là, et davantage arrive encore chaque minute. Plus de la moitié d'entre elles sont des enfants. Les réfugiés ont laissé derrière eux un pays où des millions de personnes sont déplacées, souffrant de la faim, de privations et endurant la peur ; où d'innombrables femmes et jeunes filles ont subi des viols et des violences sexuelles ; où une génération entière d'enfants est déscolarisée et où au moins 93 000 personnes ont été tuées : les amis, les voisins, les pères, les mères et les enfants des personnes qui vivent dans ce camp aujourd'hui.

Je veux remercier les peuples de la Jordanie, du Liban, de l'Iraq et de la Turquie qui assurent l'hébergement de réfugiés syriens dans leurs maisons et dans leurs communautés. Leur générosité sauve des vies humaines. Mais ils ne peuvent pas le faire seuls. Les donateurs doivent se mobiliser pour couvrir les appels de fonds et apporter un soutien. La surcharge sur l'économie de ces pays menace grandement leur stabilité.

Je conjure toutes les parties au conflit syrien à cesser de cibler les civils et à permettre l'accès de l'aide humanitaire. Et j'en appelle aux dirigeants à travers le monde - svp dépassez vos divergences, unissez-vous pour faire cesser la violence et réussir la diplomatie. Le Conseil de sécurité des Nations Unies doit assumer ses responsabilités. Toutes les 14 secondes, quelqu'un traverse la frontière de la Syrie et devient un réfugié. Et à la fin de cette année, la moitié de la population syrienne - 10 millions de personnes - aura désespérément besoin de nourriture, d'abris et d'assistance. La vie de millions de personnes est entre vos mains. Vous devez trouver un terrain d'entente.

En cette Journée mondiale du réfugié, je voudrais dire un mot sur plus de 15 millions de personnes qui vivent également en tant que réfugiés à travers le monde. Les réfugiés sont souvent oubliés et fréquemment incompris. Ces personnes sont considérées comme une charge, sans ressource, ou comme des personnes qui souhaitent seulement rejoindre un autre pays. Un réfugié n'est rien de tout ça. J'ai rencontré des réfugiés à travers le monde. Ce sont des gens raffinés, résilients et travailleurs. Ils ont enduré davantage de violence et ressenti davantage de peur que nous n'en connaitrons jamais. Ils ont perdu leurs maisons, leurs possessions et leur pays. Ils ont souvent perdu des proches et des amis disparus lors de morts affreuses. Confrontés à la guerre et à l'oppression, ils ont choisi de ne pas prendre les armes, mais de tenter de trouver la sécurité pour leurs familles. Ils méritent notre respect, notre reconnaissance et notre soutien - pas seulement aujourd'hui mais pour toute la traversée de cette épreuve. En aidant les réfugiés, ici au camp de Za'atri et à travers le monde, nous investissons sur des personnes qui reconstruiront un jour leur pays, et un monde plus pacifique pour nous tous. Alors en cette Journée mondiale du réfugié, je leur rends hommage et je me sens privilégiée d'être à leurs côtés.

source : http://jolieaddiction.free.fr/2013.php


Cette déclaration est magnifique !!
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/06/2013 08:08:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jolie Addiction - Le Forum Index du Forum -> Jolie Addiction - Le Forum : LA FEMME -> L'humanitaire -> Scoops, Rumeurs & News Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com